Depuis quelques années, nombre de fonctionnaires ayant obtenu des autorisations pour poursuivre des études supérieures éprouvent des difficultés à se faire reclasser une fois leur diplôme obtenu. Comment sont nées ces entraves ?
« Après deux années d’études dans un institut supérieur privé de la place, couronnées par un diplôme, j’ai introduit mon dossier à la fonction publique pour être reclassé. Mais le ministère de la Fonction publique et du Travail a classé sans suite ma demande », déclare ND, agent de l’administration publique.
L’interlocuteur souligne que nombre de ses collègues nantis de diplômes délivrés par les établissements privés d’enseignement supérieur n’arrivent pas également à se faire reclasser avec leur parchemin. La suite >

Tag(s) : #POLITIQUE TCHAD

Partager cet article