Seif al-Islam a demandé qu'on le tue
Arrêté dans la nuit de vendredi à samedi par d’ex-rebelles dans le sud de la Libye, Seif al-Islam Kadhafi a demandé aux combattants de lui tirer une balle dans la tête. Récit de sa capture.
Seif al-Islam, dernier fils encore en cavale de l’ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi dans le sud de la Libye par des combattants ex-rebelles, auxquels il a demandé qu’on le tue.
«Seif al-Islam a été arrêté à 01H30 dans la nuit de vendredi à samedi» dans la région de Wadi al-Ajal, dans le Sud désertique, a raconté Al-Ajmi al-Atiri, le chef de la brigade de Zenten qui arrêté le fugitif, lors d’une conférence de presse. 
«Nous avons reçu des informations de quelqu’un qui assurait la sécurité de Seif al-Islam. Il nous a dit que ce dernier envisageait de se rendre au Niger».
Embuscade
«Nous sommes partis à deux brigades, une de Zenten et l’autre de Barguen (sud). Nous avons préparé une embuscade et avons attendu leur arrivée».
LIRE LA SUITE ET VOIR LES 81 PHOTOS DIAPO

Tag(s) : #AFRIQUE

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :