Deby_a_Am-Djeress_26.09.2009-Pr_Tchad.jpgA la suite de l’information ayant transpiré sur l’évacuation en catastrophe du Sultan Président dans une structure sanitaire de Khartoum, nous apprenons de source sûre que le dictateur est revenu à N’Djamena hier en  fin d’après midi en compagnie de Daoussa.

Il avait les traits tirés, le pas mal assuré, et surtout avait l’air à moitié groggy, comme quelqu’un qui carbure aux médicaments pour tenir debout coûte que coûte.  Dans la foulée, et certainement pour démentir les informations sur son état de santé, il a participé – pendant une vingtaine de minutes – à l’ouverture de la réunion des étudiants Tchadiens de l’étranger ce matin du 28 décembre. Mais il faut le dire, il avait l’air hagard. Preuve que ce n’est vraiment pas la grande forme.

Il serait en tout cas important de relever qu’hier soir, à la sortie Est de N’Djamena, plusieurs escouades de militaires de la garde Présidentielle ont passé tous les véhicules à la loupe de 16 heures à 22 heures. Que cache cette fébrilité de plus ?

 

Par D.L | Ndjamena-matin

Tag(s) : #NDJAMENAMATIN

Partager cet article