Par RFI

Les avocats refusent de suivre le tribunal de Ndjamena, délocalisé à 300 km au nord du Tchad. La raison : la maison d’arrêt de la capitale a été rasée et, en attendant la construction d’une autre prison, tous les condamnés et prévenus ont été transférés à Moussoro et les audiences du tribunal aussi. Pour le moment, les avocats refusent de suivre le tribunal, expliquant qu’il y a violation de la loi.

Les avocats refusent de suivre le tribunal de Ndjamena à Moussoro

Les audiences ont été boycottées jusqu'à présent par les avocats.

 

10/01/2012 par Madjiasra Nako

Tag(s) : #TCHAD

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :