"3 février 2012: Pour ne pas oublier le Pr. Ibni, Exposition photographique poignante sur les violences politiques au Tchad à l'Université d'Orléans."

 
Num-riser0005.jpgA l’occasion du triste 4ème anniversaire de l'enlèvement par le régime du Général-Président Deby du Professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh, le Comité de Soutien au Professeur Ibni, saisit ce moment opportun pour rendre hommage aux victimes de Deby.
 Il y aura une conférence-débat suivie d'une exposition photo sur le disparu et d'autres victimes de ce régime. Nous profitons aussi du moment là pour lui rendre hommage: Dans un pays où l'opposition civile a du mal à se faire entendre, prise en étau entre un président qui s'accroche au pouvoir, Ibni était l’une des rares voix autour desquelles se sont rassemblés ceux qui veulent sortir le Tchad de la spirale des coups de force qui emporte tout espoir de démocratie. Président du Parti pour les libertés et le développement et porte-parole de la Coordination des partis politiques pour la défense de la constitution, il est devenu un des symboles de l’opposition civile non armée, dans ce pays repu de violence.

Il a endossé cet habit d'homme politique après son retour au Tchad. Il porta aussi l'habit de l'homme de savoir. Certains l'ont côtoyé à l'époque où il était étudiant à Orléans puis professeur d'université en mathématiques au Niger ou au Tchad. Aujourd'hui, un prix universitaire porte son nom et permet à un étudiant africain en master ou doctorat de mathématiques d'effectuer un stage scientifique dans un pays autre que le sien et contribue de ce fait aux échanges universitaires qu'il a toujours favorisés. Il vient d'être attribué pour la troisième fois.

Des pétitions ont été signées par ses collègues mathématiciens, par des étudiants, par des militants, par des politiques. Qu'ils soient d'Inde, de France ou d'Afrique, sa disparition a touché tous ceux qui ne veulent pas admettre que il soit disparu ; que l'on puisse cautionner le fait que des opposants, qui prônent l’alternance politique pacifiquement, soient « éliminés » de la sorte ; que l’on puisse en rester là, à si bon compte, sans connaître la vérité et sans que justice leur soit rendue.


Paix à l'ame de toutes ces figures: Pr. Ibni, à Bichara Digui, Abbas Koti, Dr NGuetty, Laokein Barde, Moise Kette, Bisso Mamadou, Me Behedi... Pour que les mémoires de tous ces martyrs restent vivantee nous nous sommes permis de marqué ce jour par une exposition photographique poignante sur les violences politiques au Tchad, surtout sous Idriss Deby. Il y aura entre autre des images et des portraits commentées par le soin de l'organisation humanitaire "Move4Chad". Pour accueillir cet événement on remercie l'Université d'Orléans qui nous a permi l'utilisation de son grand Hall du batiment S de la faculté des sciences de 14h à 18h. Nous invitons les tchadiens et les amis du Tchad a venir participer à la conférence et visiter et regarder cette oeuvre tchado-tchadienne remarquable, afin de se rendre compte des forfaits de ce régime abjecte. Nous veuillerons toujours à être solidaires des espoirs de démocratie portés par le peuple tchadien, dont Ibni était l'un des symbole.

 

Le Comité de Soutien au Professeur Ibni

Tag(s) : #DROIT DE L'HOMME

Partager cet article